Fonio
  • Le fonio (digitaria exilis) est une graminée à très petites graines.
  • Il est considéré comme la céréale la plus  ancienne d’Afrique.
  • Le fonio est cultivé depuis l’Egypte ancienne où il servait notamment pour les rituels divinatoires.
  • Chez de nombreuses tribus primitives il est au cœur des cosmogonies et mythes fondateurs.
  • Aujourd’hui il est principalement cultivé en Afrique de l’Ouest, en particulier dans les savanes arides du Sahel.
  • Il existe plusieurs espèces de fonio, le fonio blanc (Digitaria exilis), le fonio noir (Digitaria iburua), et le fonio à grosses graines (Brachiaria deflexa)
  • Certaines  variétés de fonio arrivent à maturité très rapidement, ce qui fait qu’ils permettent l’assurance d’une transition alimentaire aux populations, lorsque les autres céréales ne sont pas encore matures et que les réserves  de l’an passé sont épuisées.

Côté cuisine

Le fonio peut être utilisé dans une multitude de recettes.

  • Il peut être utilisé comme accompagnement avec des légumes pour vos viandes et vos poissons par exemple.
  • Il pourra tout à fait remplacer la semoule dans le couscous ou le boulghour dans le taboulé.
  • On peut également le préparer en salade à la manière d’une salade de riz, avec les ingrédients de votre choix.
  • Il pourra apporter de la consistance à vos soupes à la place de vermicelles
    Vous pourrez également en faire des galettes ou des boulettes de légumes par exemple (il vous faudra alors utiliser une recette (« cuisson collante ») permettant au fonio de devenir collant)

Conseil de préparation

Avant tout, il faut rincer le fonio plusieurs fois à l’eau dans une passoire très fine. Cette action a pour but de détacher le son de céréale, ce qui se traduit par la coloration de l’eau en marron, le fonio devient alors beige.

Pour faire cuire le fonio, versez-le dans 3 volumes d’eau, dans une casserole, salez, puis portez à ébullition pendant 7mn. Puis, enlevez la casserole du feu et laissez gonfler 3 mn.

(Comptez 40 g de fonio par personne)