Organiser sa cuisine quand on est intolérant au gluten 

Par 15 décembre 2014Mieux vivre sans gluten

Vous venez d’apprendre que vous êtes intolérant au gluten ? Il y a plein de choses que vous devez savoir.

Étape numéro 1 : comment bien organiser sa cuisine pour ne pas être  contaminé par les aliments avec gluten ?

Pour organiser sa cuisine, il ne faut pas avoir peur de privatiser

Que vous soyez en famille ou en couple, il y a un précepte simple quand il s’agit de la cuisine : « Pas touche à mes affaires ».  N’ayez pas peur de privatiser votre espace. Il faut limiter les risques de contamination.

Stocker vos aliments en sécurité

  • Stockez les aliments sans gluten séparément de ceux avec gluten.
  • Prévoyez des boites bien fermées pour stocker vos différentes farines.
  • Privatisez le haut des étagères et du frigo : comme ça, vos miettes « sans gluten » tomberont sur les produits avec gluten, et non l’inverse !
  • Faites des pots différents de confiture ou de miel : un couteau ou une cuillère pourrait avoir transporté des miettes de pain

Faites la cuisine avec des ustensiles différents

  • Nettoyez les ustensiles avant de cuisiner ou dédier du matériel au sans gluten (de couleur différente par exemple)
  • Evitez les couverts, spatules et planches à découper en bois ;  car le bois peut conserver des traces de gluten même après lavage. Préférez les ustensiles de cuisine en plastique ou en métal
  • Faites attention à tous ces transporteurs de miettes : les sacs pour faire les courses, le grille-pain … et même le beurre !
  • Commencez par préparer les recettes sans gluten avant les autres, pour limiter au maximum les résidus ou poussières de farine.
  • Ne faites pas cuire des frites dans une huile qui a déjà servi à faire cuire des produits comme les nuggets, les beignets …

Faites la cuisine avec des ustensiles différents

  • Réservez des éponges et torchons au sans gluten.
  • Privatisez une partie du plan de travail et surtout n’oubliez pas de le laver soigneusement.
  • S’il est trop petit pour tout le monde, préparez vos plats sur la table, que vous aurez recouvert d’une nappe (perso, elle aussi).

Quand on est intolérant au gluten, il faut savoir expliquer clairement pourquoi on a besoin de son espace de cuisine à soi, sans dramatiser !