Noël et le gluten caché

Par 10 décembre 2016Mieux vivre sans gluten

Noël et le caché

Lire les étiquettes devient le quotidien dans un régime sans gluten. Beaucoup de produits sont ainsi éliminés des listes de courses, mais le risque de gluten caché dans certains aliments de Noël existe sans que l’on y prête forcément attention.

Noël et le gluten caché

La traditionnelle Volaille de Noël

Envie d’une dinde, d’un poulet ou d’un chapon ?

La coutume veut qu’il y ait de la farce.
Mais faites attention au gluten dans les farces achetées déjà préparées : bien souvent, elles contiennent de la chapelure ou de la mie de pain.

La raison ?

La recette traditionnelle de la farce de Noël est faite avec de la mie de pain trempée dans du lait. 
Préparez plutôt votre farce de Noël avec une recette adaptée en utilisant du pain sans gluten.

Vous pouvez aussi remplacer le pain par de la semoule de maïs, du quinoa ou encore du couscous de riz Valpibio.

Couscous de Riz Sans Gluten Valpibio

Noël et les traiteurs

Pour gagner du temps, les traiteurs se révèlent être un énorme coup de pouce lors des préparatifs de Noël.

Attention cependant aux risques de contaminations croisées dans les plats sans gluten ou naturellement sans gluten, car un traiteur manipule aussi des plats avec gluten, comme des feuilletés ou des pâtisseries.

Renseignez-vous ou faîtes appel à des traiteurs dédiés exclusivement au sans gluten.

Le foie gras : oui ou non ?

Le foie gras quand on est intolérant au gluten, c’est possible. Mais certains produits à base de foie gras comme les mousses ou les crèmes peuvent contenir du gluten (ajout de fécules, farines,…).

Évitez de prendre des risques en choisissant un bloc certifié 100% foie gras, ou prenez le cru et entier. Dans ce cas, pensez à retirer les nerfs des lobes avant de le cuisiner.

Valpiform vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année sans gluten !