Manioc
  • Le manioc, est un arbuste originaire d’Amérique du Sud, qui est cultivé depuis des millénaires pour ces tubercules comestibles.
  • C’est au XVIIème siècle qu’il est introduit en Afrique centrale par les Portugais.
    Aujourd’hui, on le retrouve dans de nombreux pays africains (Golfe de guinée, Congo…) comme base de l’alimentation.
  • Il existe deux variétés de manioc, le manioc doux (dont la peau n’est pas comestible), et le manioc amer dont les tubercules doivent être traités pour être comestibles.
  • Le Manioc est également présent en Europe, où il est vendu  dans les magasins sous forme de semoule et de fécule (notamment le tapioca).

De la racine, à la farine

Il existe deux procédés pour rendre les racines  de manioc amer comestibles :

  •  le rouissage (racines placées dans l’eau courante pendant plusieurs jours)
  • le râpage (l’écorce est enlevées puis les racines sont râpées et exposées en séchage au minimum 72h)

Les racines sont alors écrasées au pilon pour donner une pâte, transformée ensuite en fécule ou en semoule.

Côté cuisine

Salé

  • La fécule et la semoule de manioc cuisinées sont une excellente alternative aux pâtes classiques et aux céréales contenant du gluten. Vous pouvez consommer le manioc chaud, en accompagnement de vos viandes et poissons, ou froid, sous forme de taboulé par exemple.
  • Le manioc doux, une fois pelé, peut être bouilli à l’eau salée comme les autres légumes.

Sucré

  • Vous pouvez utiliser la fécule de manioc dans vos préparations sucrées et pâtisseries, il vous faudra cependant adapter la recette.