L’allergie à l’œuf

Prévalence de l’allergie à l’œuf

L’allergie à l’œuf est l’allergie dominante des nourrissons entre 0 et 6 mois. En effet, presque 75% des enfants de cette tranche d’âge sont touchés (couplé avec le lait, ils représentent près de 100% des cas d’allergies).

Evolution de la fréquence des allergènes en fonction de l’âge

(d’après D.A . MONERET-VAUTRIN, G.KANNY, M.MORISSET, « Les allergies alimentaires de l’enfant et de l’adulte », Editions MASSON)

Très présente au sein de la population française puisque étant la cause de 30% des allergies alimentaires des enfants (0,5% des enfants français sont atteints) et 7 à 8% de celles des adultes, l’œuf représente donc l’un des principaux allergènes chez l’homme.

Cette allergie débute en moyenne après la première année de vie.

La guérison de l’allergie à l’œuf est longue à obtenir : pour plus de la moitié des enfants, l’allergie persiste après 2 ans et demi d’éviction. A 5 ans, encore 38% sont atteints. Les autres cas guérissent entre 5 et 10 ans.

Symptômes et particularités de l’allergie à l’œuf

Dès son ingestion (à l’identique du lait), l’œuf peut provoquer une réaction sévère. Les symptômes peuvent être respiratoires (asthme) ou cutanés (eczéma, urticaire).

Comme beaucoup d'autres allergènes alimentaires, l'œuf est très présent dans les préparations agroalimentaires, et souvent de manière masquée. De plus, les protéines allergisantes sont nombreuses et prennent des noms variés, ce qui rend la lecture des étiquettes particulièrement difficile.

Exemples de termes utilisés sur les étiquetages pouvant suggérer la présence d’œuf :

(liste indicative et non exhaustive)

  • Albumine
  • Ovalbumine
  • Ovomucoïde
  • Blanc d'oeuf (egg white)
  • Mayonnaise
  • Ovoglobuline
  • Globuline
  • Conalbumine
  • Lysozyme (E1105)
  • Ovovitelline
  • Livétine
  • Lécithine
  • Jaune d'oeuf (egg yolk)
  • Vitelline

L’œuf est un aliment très complet qui comprend des lipides, de multiples protéines, de la vitamine B1 et de la vitamine B2. Il est donc nécessaire de vérifier, au cours d’un régime d'éviction, de bien fournir à l’organisme tous les éléments qui sont alors supprimés.

Tout comme les allergies aux protéines de lait de vache peuvent générer des allergies

croisées avec les protéines d’autres laits, l’œuf peut également engendrer ce type de réaction. Il faut notamment se méfier des plumes et déjections d'oiseau (canards, perruches, tourterelles, canaris …) qui peuvent contenir la même protéine allergisante.

Enfin, il faut savoir que les vaccins contre de nombreuses pathologies (oreillons, fièvre

jaune…) sont réalisés sur des souches d’œufs. En cas d’allergie, ils sont donc contre-indiqués.

L’œuf est un des 14 allergènes à déclaration obligatoire.

Bt_haut_page

Les produits Valpiform garantis sans œuf


Crac'Form

Crac'Form - Panification sèche sans gluten
Réf : 73345Prix : 0.00 €

Macaroni

Macaroni - Pates sans gluten, sans blé & sans oeuf
Réf : 77763Prix : 0.00 €

Substitut d'œuf

Substitut d'œuf - Aide culinaire sans gluten, sans blé, sans arachide, sans oeuf & sans soja
Réf : 77846Prix : 0.00 €